Formations

 

 

Comment savoir quelle formation est la bonne pour vous?

Voyez les différents profils

1)  Si vous aimez les gens, vous sentez l’âme d’un aidant ou d’un éducateur, si vous avez envie d’accompagner sur une base individuelle ou de groupe des personnes dans leur démarche de santé. Si l’anatomie et le fonctionnement du corps humain vous intéresse. En tant que naturopathe-herboriste, vous pourrez travailler à votre compte en consultation, être conseiller en boutique, animer des ateliers et des conférences et bien sûr cultiver et préparer vos produits médicinaux.

2) Le naturopathe tout comme le naturopathe-herboriste accompagne des personnes ou des groupes dans leur démarche de santé, il fait de la consultation, de l’accompagnement, anime des ateliers, des conférences, des groupes éducatifs, travaille parfois comme conseiller en boutique. Mais il ne cultive pas ses plantes et ne fait pas de préparation de produits thérapeutique.

3) Si vous aimez le travail de minutie, préférez le laboratoire à la relation d’aide, avez envie de formuler des recettes, améliorer des textures et êtes passionnés des soins pour la peau, vous avez probablement plus l’âme du cosméto-herboriste.

4) Si vous préférez travailler à l’extérieur, au jardin, que vous êtes en forme.  L’herboristerie paysanne est pour vous! ICi l’herboriste paysan, planifie son jardin, cultive, entretien, récolte, transforme ses plantes. Il peut vendre ses plantes séchées à des individus, à des boutiques, à des thérapeutes mais ne conseille pas sur la santé. Il peut vendre aussi  des extraits hydroalcooliques, oléiques et hydroglycérinés, des transformations de base à des thérapeutes (ou à des boutiques à la condition d’obtenir licence de site et NPN).

5) En plus du travail de l’herboriste paysan, en tant qu’herboriste paysan préparateur, vous fabriquerez des produits médicinaux, donc plus de temps de laboratoire. Vous devrez ensuite vendre ces produits à des thérapeutes (ou à des boutiques, sous condition d’obtenir vos NPN’s et licence de site).